Grand rendez-vous des amis de Th.Sabine


 
Les infos du Grand rassemblementAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pierre Landereau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
patrick.



Nombre de messages : 36
Age : 49
Localisation : belgique
Date d'inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Pierre Landereau   Jeu 25 Aoû - 22:50

Un immortel nous a quitté

Pierre Landereau aux côtés de son fidèle ami et mécano Gérard Anthony lors du "Heroes Legend"...

C’est via le blog de Jean-Louis Moncet, alors que je quêtais ma dose quotidienne d’informations sur la F1, que j’ai appris ce qui me paraissait impensable : Pierre Landereau est mort, en faisant un jogging, en Normandie.

Ça claque comme une gifle et ça fait mal comme un coup de poing. Vous me direz, personne n’est immortel et à presque 70 ans d’une vie menée à 200 km/h, certains s’en contenteraient. Pas faux. Sauf que « Pierrot », comme l’appelait ses amis, à la manière d’un Tabarly, nous semblait, lui, hors de portée de la Faucheuse. Je me suis souvent fait cette réflexion : « avec le temps, il rajeunit ». Du sport, qu’il avait découvert à 40 ans pour affronter le Dakar à moto dans les meilleures conditions, Pierre était devenu inconditionnel, alignant, en plus de ses 20 minutes de gym matinale, ses 10 bornes de footing quotidien et ses 2 heures de vélo en compagnie de son ami René. C’était aussi un skieur émérite qui avait fait de Val d’Isère, son terrain de prédilection. L’envie de se dépasser, de se frotter aux plus jeunes, avec malice, histoire de prouver que le « vieux » était toujours là, Pierre en avait fait un mode de vie, alternant une vingtaine de participations au Dakar (mais aussi à la Croisière Verte, à l’Atlas, à l’Incas Rally…) dont la dernière, au guidon d’une moto, la soixantaine bien sonnée (!) aux coups d’enduro entre copains au Maroc, où il était résident depuis quelques années en passant par les randos à ski et multiples sessions de VTT sans oublier le marathon de New York. Et nombre de ses copains, quadras et quinquas ne se risquaient pas à le défier. Seul le chrono pouvait lui servir de mesure étalon, avec la triste fin que l’on sait… Au-delà du temps qui passe, Pierre déplaçait avec élégance sa silhouette sportive de Rétromobile à Monaco, du Mans aux courses historiques, souvent en compagnie de son meilleur ami, son « frère », Jacques Laffite, et toujours entourés de vieux briscards du cerceau et du guidon avec qui il avait plaisir à se remémorer les bons moments, mais jamais dans le style « c’était mieux avant ». Pierre savait le temps précieux et allait toujours de l’avant, iPhone dans la poche et planche de surf aux pieds. Champion de France de vitesse moto sur piste, solide pilote de rallye… Pierre aura vécu la course avec passion, ayant prolongé cet amour des moteurs dans une profession de négociant où il faisait figure de référence. Des milliers de belles bagnoles lui sont passées entre les mains, avec une prédilection pour les Mercedes, Porsche et Ferrari. La mort de Pierre Landereau, on l’a tous pris en pleine gueule, parce que Pierre ne buvait pas d’alcool (sauf lorsqu’il terminait la soirée avec son ami Jacques Dutronc, mais à la fin des années 70…), ne fumait pas, et bien qu’ayant déjeuné et dîné quasiment toute sa vie au restaurant, se montrait strict sur son alimentation. Il nous semblait immortel, mais il est cependant parti… sans aucun doute, avec le sentiment d’en avoir profité, mais pas assez longtemps... Raphaël de Montrémy, son complice des pistes africaines nous livra lors de l’enterrement, un témoignage émouvant, racontant que Pierre était son ange gardien, le ramassant souvent en vrac sur la piste. « Une fois encore, je venais de le doubler car j’étais plus rapide que lui… quelques kilomètres plus loin, Pierre me relève, la tête dans le sable après m’en être mis une bonne… Je repars, à fond, mais en sens inverse ! Qui d’autres aurait fait 50 kilomètres pour me rattraper et me remettre sur le droit chemin ? En fait, il avait attendu que je chute une nouvelle fois ! ». L’assistance a souri, on était entre amis et l’on savourait les paroles de notre ami « Rapha »… Pierrot, aurait certainement apprécié, lui aussi…

Par Claude de la Chapelle


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pierre Landereau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journée du patrimoine
» pare pierre ufo valkyrie (avec dorsale)
» la pierre d'argent pour nettoyer les pots
» St Pierre sur Dives à Lisieux Nouvelle ligne commerciale BV
» quelque recettes d amorce jean pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grand rendez-vous des amis de Th.Sabine :: Autres sujets :: Discussion libre-
Sauter vers: