Grand rendez-vous des amis de Th.Sabine


 
Les infos du Grand rassemblementAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 AU DEBUT LE DAKAR : IL ETAIT UNE FOIS...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ex-Elby



Nombre de messages : 137
Date d'inscription : 08/03/2007

MessageSujet: AU DEBUT LE DAKAR : IL ETAIT UNE FOIS...   Mer 16 Jan - 0:24

Voilà le superbe piège avec lequel je vis pendant vingt jours par an. Donner envie à mille personnes de partir à la découverte de l'Afrique et d'eux-mêmes, en comptant intégralement sur nous pour aller au-devant de leurs erreurs ou de leur manque de logique. Seulement, voilà, je ne cèderai ma place à personne au milieu de ce cirque fou et de cette Afrique qui me colle à la peau. Merci aux hommes de l'Aventure de nous faire vivre de pareils moments !

Th.Sabine


Se retrouver seul au milieu de nul part, en ayant laissé,il y a seulement quelques jours, ceux que l'on aime parfaitement en place dans le cadre d'une vie,fait naître une vibration profonde et nouvelle. Se glisser dans un sac de couchage, seul au milieu du sable, en se rendant compte soudain que ce morceau d'étoffe qui nous procure et nous garde la chaleur prend l'importance d'un nouvel intérieur... C'est tellement simple, que le sommeil va d'un seul coup se sentir allègé de tout le poids des soucis, abandonnés si vite. Jamais le ciel de la nuit n'a été aussi clair, jamais les étoiles n'ont eu une telle présence vivante, jamais je n'avais observé un tel ballet de satellites... Jamais je n'avais osé.

T.S

Remettre en avant la notion d'effort, d'audace et d'acte gratuis ont été mes motivations profondes le jour où j'ai pris la décision de créer et d'organiser cette course.

Seul et sans moyens, aidé de Diane ma femme,de Joelle et de François, mais en tête une idée très précise et carrée de ce que voulait le public. Surtout pas une course mécanique de plus,mais un évènement fort, violant les raisons et passant allègrement sur les tabous et les traditions.

J'aime l'Afrique, j'aime la toucher du bout des doigts, j'aime les sourires des hommes, l'étonnement des femmes, la spontanéité des enfants; chacun des pays que nous traversons est totalement libre de nous recevoir ou pas, totalement libre d'accepter cette bande de gentils fous qui viennent en Afrique découvrir qui ils sont.

Ma femme et moi avions investi nos maigres économies pour acheter un véhicule 4X4. Alors qu'aucun concurrent n'avait encore répondu à mon appel, je parti seul, accompagné d'un mécano rencontré trois jours plus tôt, faire la connaissance du premier "Dakar". Sans moyen, sans radio et avec une expérience qui n'avait d'égal que mon jeune âge: vingt-huit ans.
A nous l'aventure!

T.S

Nous avons hésité avant de nous lancer sur ces dunes immaculées, inviolées depuis toujours. Nous étions perdus et je doute que quiconque n'y retourne jamais.

Voulant prouver qu'une deux-roues motrices pouvait passer, je fis deux reconnaissances avec une CX aimablement prêtrée par Citroen compétition. Cette voiture est pour moi une reine merveilleuse d'efficacité sur ce type de terrain,et notamment sur le sable, où elle arrive à glisser sur le ventre,comme un bob. Une année j'avais décidé de prendre une piste au Mali que plus personne jamais n'empruntait,surtout pas après les pluies. Nous fîmes 200 km en quatre jours, un de mes équipiers assis sur le toit de la CX pour observer ce que nous ne trouvions jamais: la piste...Dans des herbes de 3 mêtres de haut à 2 km/h cherchant la trace de la végétation couchée, preuve du passage d'un homme.

Piste interdite, piste oubliée depuis trente ans...Nous avançons vers l'inconnu. Dure et douce angoisse : qu'allons-nous trouver? Cette piste redécouverte nous verra revenir baliser,afin d'y faire passer l'épreuve.

T.S

Chacun doit sentir au fond de lui-même que je pars un peu avec lui.

C'est un peu comme cela,car ils traversent l'Afrique avec un livre de route où tout ce qui est piège, repère, changement de cap,etc., est soigneusement marqué à la centaine de mêtres près. C'est le résultat du travail passionnant que je fais pendant les reconnaissances.

Citations
Deux jours avant l'arrivée, deux jambes brisées, un visage tuméfié, une voiture très endommagée.
Homme et machine, dans un dernier élan de courage et d'abnégation, repartiront et franchiront la ligne à Dakar.

Il était quatrième au classement général quand une chute ne pouvait qu'entrainer un abandon. Il vint me voir, hésitant. Je lui conseillai vivement de continuer, après avis favorable du médecin qui lui apporta ses soins. Il termina cinquième à Dakar, reconnaissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
AU DEBUT LE DAKAR : IL ETAIT UNE FOIS...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» il etait une fois,,,
» Il était une fois le Racing
» Il était une fois le Continental Circus
» Il etait une fois......
» Le retour du Continental Circus au cinéma !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grand rendez-vous des amis de Th.Sabine :: Grand rendez-vous des amis de Th.Sabine-
Sauter vers: